December 7, 2012

Avec Emakina et Electrabel, les objets connectés c’est déjà une réalité

Posted by

Manuel Diaz

Les objets connectés débarquent peu à peu dans notre vie et l’approche de Noël ne devrait faire qu’accélérer le mouvement. Chez Emakina nous croyons à l’intelligence et à l’expérience connectée, alors forcément on ne peut que se réjouir de l’arrivée de ces objets dans notre quotidien pour nous faciliter la vie et enrichir nos défis ou nos routines. L’édition parisienne 2012 du salon Leweb  qui s’est achevé hier a d’ailleurs mis cette nouvelle tendance à l’honneur. Emakina était présent pendant ces 3 jours de conférences de haut vol qu’on pouvait également vivre sur Twitter #leweb12 et #leweb ou en streaming sur youtube. Pour découvrir toutes les annonces du salon, on ne peut que vous inviter à vous rendre chez nos amis de Frenchweb qui ont couvert heure par heure LeWeb12.

Nous n’avons pourtant pas attendu LeWeb pour croire aux objets connectés, nous y participons même activement pour certains de nos clients comme Electrabel avec le Smart thermostat touch pour l’application Smart Energy Box.

L’hiver est bel et bien à nos portes et nous voulons tous acquérir une meilleure maîtrise de notre consommation énergétique. À présent, c’est possible. Les digital experts d’Electrabel ont uni leurs forces avec celles de l’app team d’Emakina pour mettre au point un outil de pointe qui permet de gérer et de programmer le chauffage, même à distance.

Cool ! Ou plutôt hot !
L’application Smart Energy Box vous permettait déjà de gérer à distance la consommation en énergie des appareils reliés aux energy plugs. On peut allumer et éteindre les appareils à distance et consulter les graphiques de consommation horaire, journalière, hebdomadaire, mensuelle et annuelle. Désormais, cette approche facile et astucieuse de la gestion énergétique s’applique aussi au système de chauffage. Les deux initiatives font partie de l’application globale “Energy Manager” d’Electrabel.
Avec la nouvelle app pour Android et iOS devices, on gére les produits Electrabel Smart à distance. Emakina avait déjà créé l’outil en ligne et mobile destiné à gérer la smart energy box. En ajoutant le “Smart thermostat touch”, on peut aussi, désormais, gérer chacun des thermostats de sa maison depuis son smartphone ou tablette.
Avec cette combinaison intelligente, la gestion intégrale à distance de l’énergie de l’ habitation devient réalité, au grand bénéfice du portefeuille et du confort
Grâce aux modes de chauffage standard fournis, on peut sélectionner des scénarios préprogrammés, comme la position vacances, par exemple. Ou on peut programmer son propre horaire et modifier les températures en toute liberté, lorsqu’on le souhaite.
Une meilleure gestion énergétique est vitale pour notre société. Emakina est fier d’être impliqué dans cette mission passionnante aux côtés d’Electrabel, GDF SUEZ Group, de l’analyse fonctionnelle et du design innovateur au back-end, au mobile slicing, à la résolution de problèmes et au support dédié, en passant par le développement smart pour iOS et Android.

Jean-Luc Grellier

En tant que Domoticien d’origine et ayant fait une transfusion complète d’ADN pour le digital je n’en n’ai pas moins gardé quelques traces de cette double origine…

Loin de moi l’idée de critiquer ce genre d’application, bien au contraire je suis tenté de dire : ENFIN ! Cela fait environ 20 ans (déjà !!! Arghhh) que la domotique a fait son apparition en tant que tel. 20 ans que les ingénieurs que nous sommes ont su faire communiquer les objets de la maison et/ou des entreprises en partant de quelques concepts simple : l’énergie est un bien précieux qu’il va falloir économiser, les modes de vie changent et se diversifient chaque jour, l’heure est à la communication des objets et à la connexion permanente, et l’humain a autre chose à faire et peu de temps pour gérer le suivi constant de paramètres d’énergie, et autres.

Alors visionnaires les domoticiens ? Non, surtout trop en avance sur leur temps, disons qu’ils ont su développer leur art pour qu’il arrive à parfaite maturité au moment où la société connectée en arriverait à son âge d’or (son apogée ?) et où se sont les objets qui finiraient par communiquer entre eux, en toute indépendance ou presque. Peu ou pas pris au sérieux au début, ils sont devenus depuis quelques années le paradigme dont avaient besoin les architectes, et autres maitres d’oeuvre pour prendre en compte des thèmes très très porteurs qui gravitent autour des notions d’environnement, de rythme de vie, de technologie, de société connectée etc.

Ce qu’apporte cette application c’est un support tangible et ergonomiquement aboutit pour permettre de gérer l’énergie de la maison… et demain de laisser des algorithmes la gérer seule ou presque.

Les applications de ce genre d’outil sont incroyablement riches et variées… et les possibilités extrêmement étendues. Que l’on ne s’y trompe pas, s’il y a 20 ans les gens n’étaient pas en phase avec ce genre d’outil, aujourd’hui la demande est là, il n’y a qu’à développer les usages pour que ceux-ci devancent l’offre et tractent un marché considérable.

Ce changement, nouvelle ère de la technologie sera aussi celui de la fin d’internet en tant que tel en tant qu’espace fini. Quoi de plus merveilleux que de se faire hacker sa cafetière le matin au réveil ? Là j’enfonce une porte ouverte sur un autre débat d’importance… les objets connectés d’accord mais donc ouverts aux réseaux externes ? Quid de la sécurité etc.

Bref, la roue tourne, notre écosystème aussi, mais les questions et les sujets principaux demeurent 😉

Alors désormais il appartient à ceux de la génération X dont je fais parti d’être en capacité de passer à autre chose, de faire le deuil de l’internet qu’ils ont vu naître, et de concevoir une société où internet est partout mais où il n’est plus 😉 ENJOY !

“rien n’est permanent, sauf le changement” Héraclite