June 11, 2008

Wikipedia, locomotive du passage à l'économie de la connaissance

Posted by

amo@emakina.fr

Tarte à la crème des conférences, emblème du collaboratif (sinon du 2.0), Wikipedia est autant adulé que critiqué, ne serait-ce (mon préféré) qu’en hérault de l’l’asservissement des masses numériques. J’adore ce débat, qui reperce régulièrement et qui ne devrait pas tarder à se signaler à nouveau tellement cette partie de l’économie de la connaissance que sont dictionnaire et encyclopédie est en train d’ériger le participatif au rang de pilier du business. Après Larousse, dont la communauté d’auteur semble prendre, voilà Britannica qui s’y colle. Bertelsmann, pour sa part, s’est simplifié la vie en commercialisant directement Wikipedia.
Dans les faits, les compétiteurs de Wikipedia ont choisis le modèle du réseau expert type Citizendium, également lancé par le “père” de Wikipedia. J’ai déjà parlé du fait que la comparaison semblait vaine. Même les finalités et positionnements ne me paraissent pas comparables. Peut-être qu’il peut y avoir de la lutte pour attirer les contributeurs, mais je ne pense pas que ce soit une denrée vraiment rare, malgrès la règle du 1%.. En fait, je ne suis même pas certain qu’il y ait de la compétition d’avec Wikipedia. Il y a simplement le constat que faire appel à la foule est porteur et bon pour le business, sinon incontournable.
Il ne faut donc peut-être pas chercher midi à quatorze heures et je m’en tiendrai à marquer le coup sur le registre qu’il y a des secteurs économiques tout ce qu’il y a de plus sérieux qui font leur révolution et qui, plutôt que d’élever des sacs de sables, se remettent en question, constatent que le monde a changé et s’alignent. À bon entendeur …

Comments are closed.